Conférence du 18 février 2014

mardi 4 février 2014

La prison est-elle la seule réponse à la délinquance ?

par Patrick LEDWEN, procureur-adjoint de la République à Saint Brieuc

Au regard de la loi, la détention peut être privation de liberté. L’emprisonnement qui l’assure a toujours comporté un projet technique.

Le passage des supplices, avec leurs rituels éclatants, leur art mêlé de la cérémonie de la souffrance, à des peines de prisons enfouies dans des architectures massives et gardées par le secret des administrations, n’est pas le passage à une pénalité indifférenciée abstraite et confuse ; c’est le passage d’un art de punir à un autre, non moins savant que lui. Mutation Technique. De ce passage, un symptôme et un résumé : le remplacement en 1837 , de la chaîne des forçats par la voiture cellulaire écrivait Michel FOUCAULT dans :
Surveiller et punir : Naissance de la prison Gallimard, août 1978

Le conférencier propose pour mieux comprendre le débat actuel

1- De rependre quelques mutations historiques essentielles

2- De présenter un fondement doctrinal

3- D’aborder la diversité de la réponse pénale


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois