Conférence du 10 mai 2022

Voyage de Napoléon III à Brest et en Bretagne en 1848 et ses conséquences

par Arlette Roudaut enseignante agrégée d’histoire à la retraite
mardi 26 avril 2022
par  Michel CLOCHON

La visite à Brest en août 1858 de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie s’inscrit dans un vaste projet remarquablement préparé à l’aide de cartes et de synthèses par le Général Fleury, Grand Ecuyer « Voyage de Leurs Majestés l’Empereur et l’Impératrice dans les départements de l’ouest (Normandie et Bretagne).Pour Napoléon III, les voyages en province sont fondamentaux : il ne connait pas vraiment la France ayant vécu sa vie en exil jusqu’en 1848.C’est l’occasion pour lui de connaître les besoins du pays, d’expliquer ses choix, de lancer des travaux ou de les inaugurer et de susciter la ferveur de foules. Après avoir quitté Cherbourg, le 9 août la flotte impériale s’approche de la rade de Brest par un temps magnifique. Les attentes sont grandes de la part des « hommes à progrès » Brestois et Finistériens. Les foules sont là et après quatre jours de fêtes elles ne seront pas déçus, les promesses seront tenues. Brest, le grand port du Ponant où le train arrive en 1865.
Aussi malgré les lourdes destructions de la Guerre, la ville actuelle doit encore beaucoup aux décisions impériales dans son organisation spatiale, ses fonctions,son rôle comme PREMAR (Préfecture Maritime de l’Atlantique).
Il y aura d’autres prises de décisions surtout politiques mais le reste du voyage est plus une découverte des richesses et de la culture bretonne ainsi que la mise en scène d’une politique spectacle nécessaire dans des régions encore récemment rebelles.